Dans un entretien au site de la Ligue 2 BKT, Dimitri Liénard évoque notamment son choix de signer à Bastia et la perspective de la montée en L1. Un choix payant avec un très bon début de saison à son actif (1 but et 2 passes décisives en 5 matchs).

Dimitri Liénard

Fort de son expérience du haut niveau qu'il insuffle à l'équipe, Dimitri Liénard a par ailleurs été élu meilleur joueur du Sporting du mois d'août par les supporters et son but contre Valenciennes élu plus beau but du mois d'août.

"Je voulais jouer dans un club avec beaucoup de ferveur humaine, beaucoup de passion ! Les valeurs du Sporting correspondaient à ce que j’avais vécu à Strasbourg, aussi humainement que sportivement. Et puis, surtout, il y a ce projet d'essayer de faire remonter un club mythique en Ligue 1. [...] Ce qui compte, c’est le projet du club et ses valeurs. Comme en Alsace et au Racing, il y a un attachement à la terre, une forte identité... C’est ce qui m’a plu à Bastia, avec la perspective de faire remonter le club. Le Sporting a tout de même fini 4e de Ligue 2 BKT la saison dernière, ça en dit long. [...] Je rêvais de jouer en Ligue 1 un jour mais je ne pensais pas que ça arriverait. J'ai réussi à le faire avec Strasbourg donc je me dis que je suis né sous une bonne étoile et pourquoi ne pas vivre la même chose avec Bastia !"

 

Son intégration à Bastia

"Aujourd’hui, j’ai presque 36 ans donc je me suis assagi. Je ne vais pas aller jusqu’à dire que je reste dans mon coin à Bastia mais je fais preuve de maturité. Il y a des moments pour rire mais aussi des moments où il faut travailler. Je suis là avant tout pour apporter mon professionnalisme et mon expérience, pas pour danser sur les tables et faire le guignol. Le plus important, c’est la performance."

"À Bastia, on préfère un joueur un peu moins flamboyant mais qui va mouiller le maillot, qui va s'arracher et mettre la tête où certains n’oseraient pas mettre le pied. Ce qui a fait la force, c’est l'état d'esprit, le fait que le collectif prime sur l'individualité."

 

Régis Brouard

"C'est un coach proche de ses joueurs, qui les aime, qui les défend… Il fait parfois de la pédagogie car on a plusieurs joueurs qui n’ont pas eu un parcours classique, qui viennent du monde amateur, un peu comme moi. Ses résultats ici parlent pour lui car le club n’a pas forcément les meilleures infrastructures du championnat. Ça montre qu’il a réussi à donner un excellent état d’esprit à son groupe, à mettre le collectif au-dessus de tout."

 

Retrouvez l'interview complète en cliquant ici.