La Fédération française de Football (FFF) et la Ligue de Football Professionnel (LFP) ont conjointement décidé aujourd’hui qu’aucune rencontre de football « professionnel ou amateur » ne se jouerait le 5 mai 2012.

Une décision qui ne satisfait qu’en partie le Collectif des victimes de Furiani, puisque le communiqué des instances nationales du football concerne uniquement le 05/05/12, date du vingtième anniversaire de la catastrophe de Furiani.

« Nous souhaitons que plus jamais aucun match n’ait lieu un 5 mai », rappelle ainsi la présidente du collectif Vanina Giudicelli. Une position soutenue également par Paul Giacobbi, député et président du Conseil exécutif de la CTC : « Je continuerai à demander avec force la suppression de toutes les compétitions de football et dans toutes les catégories à la date anniversaire de ce drame qui a marqué la Corse à jamais. »

« Au-delà de la proposition de report de la journée de L1 au Lundi 7 Mai, qui semble être acceptée, l’exigence d’alignement sur le modèle anglais constituait une fois encore la revendication principale, a déclaré le député Sauveur Gandolfi-Scheit. Je compte bien évoquer une dernière fois cette question et emporter cette décision lors de la réunion que le ministre Douillet organisera ce Mardi 31 Janvier au ministère des Sports, en présence des présidents Thiriez et Le Graët et des députés de la Corse. »

Le Ministre des Sports, David Douillet, a quant à lui salué « l’esprit de responsabilité de l’ensemble des parties prenantes. » « Cette décision est le fruit du travail de concertation du gouvernement, mené par le Ministre des Sports avec les parlementaires, les élus de Corse, la Fédération française de Football et la Ligue de Football Professionnel. » (Avec AFP)

Fil Info