Selon Corse-Matin, Noël Le Graët se rendra à Bastia le 1er février afin de rencontrer le Collectif du 5 mai. L’occasion d’évoquer la commémoration du 20e anniversaire de la catastrophe de Furiani.

Comme il s’y était engagé le 15 décembre, le président de la Fédération française de Football s’entretiendra avec le collectif sur la demande de ne plus jouer de match de football professionnel un 5 mai, en hommage aux victimes.

La revendication du collectif tient ainsi à ce que la 36e journée de Ligue 1, programmée le 5 mai prochain, soit décalée. Une pétition en ligne (www.petitionfuriani.com), lancée au mois de novembre, a recueillie à ce jour plus de 35 000 signataires parmi lesquels de nombreux soutiens sportifs, politiques et médiatiques.

Devant cette mobilisation, il faut désormais espérer que la Ligue de Football Professionnel (LFP) cesse de faire la sourde oreille. Et qu’elle s’inspire de la notion de respect, qui apparemment lui est étrangère...

Fil Info