Frédéric Hantz fait le point dans Corse-Matin avant la reprise du championnat, cet après-midi à Metz. L’entraîneur bastiais revient notamment sur l’interdiction de recruter émise par la DNCG.

Une situation qui ne satisfait pas l’entraîneur bastiais qui tient néanmoins à relativiser, non sans une pointe d'humour : « Il y a des interrogations (dans le groupe). Quand il y a un problème de ce genre, les joueurs éternuent, le président tousse et l’entraîneur s’enrhume... »

« D’un côté, c’est embêtant. Mais de l’autre, cela va permettre à certains en phase de reprise de se poser moins de questions quant à leurs chances de revenir dans l’équipe... »

D’autant plus qu’il faudra faire sans Sadio Diallo, parti disputer la CAN avec la sélection de Guinée.

« On attend justement de voir comment l’équipe va se comporter sans un de ses principaux rouages. C’est assez étonnant de dire cela d’un garçon de 20 ans, mais Sadio a pris beaucoup d’importance sur le terrain et dans le vestiaire. On sait tout ce qu’il peut apporter au jeu d’une équipe, et combien il peut mettre en valeur les autres. Ce premier match sans lui à Metz nous permettra déjà de tirer des enseignements pour la suite. »

Fil Info