Retrouvez les réactions de Frédéric Hantz et de Jocelyn Gourvennec après le match EA Guingamp - SC Bastia, comptant pour la 15e journée de L2.

Jocelyn Gourvennec : « Nous avons fait preuve de qualité technique, de vitesse et d’enthousiasme. Il a manqué un petit quelque chose sur les ballons de contre qui se sont présentés. Nous avons compensé notre fatigue de la semaine par une grande fraîcheur mentale. Au bilan, c’est une bonne semaine après la qualification à Saint-Malo et la victoire à Arles. C’est un point qui comptera. Sur la physionomie du match, sans doute aurions-nous dû l’emporter mais il aurait fallu concrétiser.Nous sommes tombés sur un grand Novaes dans les buts bastiais. A la différence du match de l’an passé, nous avons su rester solides. Le public a assisté à un super match de football et c’est déjà beaucoup. Même à onze contre dix, Bastia n’a jamais fermé le jeu. Nous savions que c’était sans doute une des meilleures équipes, sinon la meilleure équipe du championnat. Nous avons su élever notre niveau de jeu. »

Frédéric Hantz : « A onze contre dix on a vu un match ouvert. On s’est bien adapté aux circonstances. Nous étions venus avec de l’ambition mais l’expulsion a changé la donne sur le plan tactique. On a dû faire preuve de beaucoup de courage à défaut de brio. Au bilan, ce résultat satisfait les deux équipes. Guingamp reste sur sa série et de notre côté, nous avons beaucoup à retenir de ce match. Nous nous étions bien préparés cette semaine. On savait que ce serait un match difficile. Nous avons plié sans rompre et nous aurions même pu fait la différence sur une ou deux occasions. Yannick Cahuzac s’est fait expulser sur une bêtise de cour d’école. Il en était malheureux. Il doit vraiment travailler là dessus et franchir un palier. »

Fil Info