Le président du SC Bastia Pierre-Marie Geronimi, a réagit dans le Corse-Matin de ce jour à la sanction infligée la veille par la LFP.
Pierre-Marie Geronimi

« C’est une histoire de fou ! C’est tout de même nous qui ressortons de cette rencontre avec un homme blessé, agressé, lynché par un lensois, et nous sommes punis ! Mais où est la justice dans cette histoire.

Hier soir, Frédéric Thiriez a fait plaisir à ses amis et à son ami Gervais Martel. Si la Ligue veut la tête du Sporting, nous ne nous laisserons pas faire.

Le club s’est toujours relevé et nous nous battrons jusqu’au bout. Dès aujourd’hui nous allons voir avec nos avocats comment nous défendre dans ce dossier. »

Pour rappel, la Commission de discipline de la LFP a décidé hier de suspendre le Stade Armand Cesari à titre conservatoire, une première dans l'histoire du football français...

Cette scandaleuse décision contraint ainsi le Sporting Club de Bastia a évoluer hors de Corse dès la 13e journée, contre Arles-Avignon, et ce jusqu'à nouvel ordre. Les dirigeants bastiais et lensois seront convoqués le 24 novembre prochain par la Commission de discipline, pour la suite de « l'affaire Bastia - Lens ».

Fil Info