Faillite du Sporting : deux mises en examen

Une information judiciaire a été ouverte hier pour des délits financiers visant la SASP SC Bastia a indiqué ce vendredi un communiqué du parquet de Bastia. L'enquête préliminaire avait été ouverte le 21 février 2018.

ecusson scb

L'enquête a établi que les "règles et les principes de comptabilité n'avaient pas été respectés dans la tenue de la comptabilité de la SASP SCB durant plusieurs exercices successifs [...] ayant vocation à dissimuler la situation réelle de la société et permettre ainsi la poursuite de son activité, alors que la situation financière de la société apparaissait, très rapidement, manifestement fragile ou compromise avec des capitaux propres négatifs pendant plusieurs années".

A l'issue de leur garde à vue, Mme Piacenti (comptable) et Mme Pasqualini (assistante comptable) bénéficient du régime de témoin assisté pour "faux, complicité de banqueroute, complicité de présentation de comptes annuels inexacts et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un ou de plusieurs délits".

Pour les mêmes faits, M. Lorenzoni (expert-comptable) et M. Vincenti (commissaire aux comptes), ce dernier pour "non révélation de faits délictueux par le commissaire aux comptes et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un ou de plusieurs délits", ont été placés sous contrôle judiciaire.

Ces délits sont punissables de 5 ans d'emprisonnement.

Vous pourriez aimer...