La réaction de Stéphane Rossi hier après la victoire contre L’Île-Rousse (5-1).

rossi

« Je voudrais féliciter l’équipe d’Endoume qui est officiellement promue en National 2 ce soir. Ils ont fait un parcours remarquable, ils ont été réguliers. On a essayé de les pousser dans leurs derniers retranchements, on vient de gagner notre 4e match consécutif, mais ils ne lâchent pas. Ils méritent leur accession.

Il y a des regrets. Mais si on fait l’historique, le 21 août au début de saison quand on a repris l’entraînement, si on m’avait dit qu’on terminerait deuxième avec autant de victoires, je ne l’aurais peut-être pas cru. Car il n’y avait pas d’effectif, il fallait tout reconstruire, et le championnat avait déjà commencé depuis trois journées. Progressivement on a construit quelque chose et on a réussi à lutter pour une accession. Forcément je suis déçu ce soir, j’ai un sentiment de tristesse.

Il n’y a pas de montée, c’est un échec. Mais ce n’est pas un échec en soi par rapport à l’objectif de départ, qui n’était pas celui-là. Comme on est des compétiteurs, on a voulu mettre la barre très haute. On l’a fait en prenant des risques, en disant qu’on voulait monter. [...] Les joueurs arrivés en début de saison étaient hors de forme, on a commencé après les autres. On n’avait qu’un point de retard à la trêve. Cette trêve nous a coupé le rythme, on a eu du mal à repartir en janvier. On perd le championnat en janvier dans les confrontations directes contre Endoume (1-1 à Furiani et défaite 2-0 à Endoume). »

 

Vous pourriez aimer...

Fil Info