Pierre-Marie Geronimi relaxé dans l'affaire des chèques présumés frauduleux

Le tribunal correctionnel de Bastia a relaxé ce mardi l'ancien président du SC Bastia, qui était poursuivi dans une affaire de chèques présumés frauduleux, pour un montant estimé à 2 millions d'euros.

geronimi

"Les accusations infondées portées à l'encontre de Pierre-Marie Geronimi dans le cadre de cette procédure n'ont pas résisté à l'analyse du tribunal", a déclaré son avocat Me Julien Pinelli, rapporte Via Stella.

Pierre-Marie Geronimi a perçu la décision du tribunal avec un "profond soulagement", ajoutant que son "innocence est enfin reconnue".

En janvier, le ministère public avait requis 8 mois de prison avec sursis, une amende de 30 000 €, l'interdiction d'exercer une activité professionnelle en lien avec l'infraction ainsi que d'émettre des chèques autres que pour des retraits ou des chèques certifiés pendant 5 ans.

Vous pourriez aimer...