A quelques heures du match de clotûre de la 10e journée de L2 entre l'US Boulogne et le SC Bastia, ce soir (20h30) au Stade de la Libération, l'entraîneur bastiais Frédéric Hantz livre dans Corse-Matin ses impressions sur son adversaire et son équipe.

« C'est une équipe qui aura un fort esprit de revanche et qui est quelque peu à cran après sa défaite dans les derniers instants face à Châteauroux. Pour le moment, les résultats attendus ne sont pas là et il y aura une grosse pression sur ce match pour eux. Je pense que nous serons attendus de pied ferme. Et en plus avec la présence des caméras de télévision, on peut presque parler de match de Coupe ! Nous devrons être prêts à affronter tout cela. »

« Il est indéniable que cette pause nous a fait beaucoup de bien car elle nous a permis de récupérer après trois matchs difficiles, mais également de soigner plusieurs petites blessures. Nous avons retrouvé du jus et il faudra s'appuyer là-dessus pour casser cette spirale de trois défaites à l'extérieur. Nous devons être plus performants en déplacement et enfin engranger des points. C'est un match charnière sur ceux à l'extérieur.

L'objectif sera d'être plus efficaces et plus costauds que lors de nos dernières sorties. Nous devrons bien gérer nos changements de rythme avec des temps forts et des temps de conservation de balle et de solidité défensive. La rencontre face à Angers a redonné de la confiance au groupe, notamment dans le secteur offensif. A nous d'en profiter.»

Le coach bastiais explique enfin le fait que Yassin El Azzouzi ait été retenu dans le groupe, au profit de David Suarez : «Il est indéniable que face à Angers certains joueurs ont marqué des points. Après, je ne vais pas me plaindre d'avoir un secteur offensif étoffé. Il y a des choix à faire, mais tout le monde sait parfaitement que rien n'est figé et que tout au long de la saison chacun aura sa chance. »

Fil Info