Sébastien Squillaci évoque dans Corse-Matin le match capital face à l’OM demain, mais aussi son état de forme et son avenir au Sporting.

squillaci

« L’OM sait aussi que sa place européenne est quasi certaine avec Paris qui joue la finale de Coupe de France. Je pense que l’on doit avoir un supplément d’âme. Oui, ils ont du talent, il y a des internationaux, mais on devra être présents dans les duels, sur tous les ballons à chaque seconde de ces 90 minutes, en pensant que tout un club, des salariés, dépendent de notre implication dans ce match. Je suis honnête, je ne peux pas jouer 90 minutes. Mais j’ai dit au coach qu’il pouvait compter sur moi. Je serai peut-être sur le banc mais c’est évidemment le coach qui décide. »

 

Le défenseur bastiais revient sur la saison compliquée de Bastia, sur le plan sportif et extra-sportif.

« Difficile de faire un bilan sportif avant Marseille. Si on gagne, on est sauvés ou au minimum on est aux barrages. De toute façon même dans ce cas, il ne faudra pas oublier ce qu’il s’est passé. C’est vrai que nous n’avons pas réussi à enchaîner deux, trois victoires, mais l’extra-sportif a été compliqué. On ne peut plus continuer comme ça. Les joueurs, les dirigeants en sont convaincus. Il faudra faire quelque chose pour que nous, joueurs, soyons plus tranquilles sur le terrain, que l’on ait que le match en tête. Je crois que cette année, on a compris ça. »

« Je ne ferme aucune porte, je me sens bien ici et j’ai envie de refaire une saison, de retrouver le plaisir de jouer au football. Mais on parlera de tout ça après le match de samedi. »

Articles similaires

Fil Info

Classement