Ce vendredi 5 mai marque la commémoration des 25 ans de la catastrophe de Furiani, survenue le 5 mai 92, qui avait fait 18 morts et plus de 2 300 blessés. Vingt-cinq ans après le drame, le souvenir reste intact en Corse et au-delà.

 5mai1992

Cette demi-finale de la coupe de France, qui opposait ce soir-là Bastia à Marseille, laissa place à un spectacle de désolation causé par l’effondrement d’une tribune provisoire, montée à la hâte et au mépris des règles élémentaires de sécurité.

Comme tous les ans, le Collectif des victimes de Furiani se réunira à 16h30 devant la stèle du souvenir au stade Armand-Cesari, tandis qu'une messe commémorative sera  célébrée à 18h30 à la cathédrale Sainte-Marie. A noter que les travaux de réfection du Mémorial du 5 mai ont été achevés fin avril.

travaux stele

 

Côté terrains, des matchs se joueront pourtant ce 5 mai... Une minute de silence sera observée ce vendredi avant le match Saint-Etienne - Bordeaux et les rencontres de Ligue 2. Une décision adoptée en 2015 par les instances du football et le ministère des Sport, qui prévoit un hommage sur tout le territoire national le 5 mai. L'absence de matchs le 5 mai n'étant prévu que si les matchs tombent un samedi, soit en 2018, 2029 et 2035...

Une décision que déplore le Collectif des victimes du 5 mai 1992, comme l'a confié Josepha Guidicelli : "C’est n’est pas ce qu’on demande. On aimerait sacraliser le 5 mai, avec un gel total des rencontres ce jour là, et pas seulement si ça tombe un samedi".

Le groupe de supporters stéphanois Green Angels a d'ailleurs appelé au boycott du match ASSE-Bordeaux, en solidarité avec les familles des victimes et en signe de protestation envers la LFP.

Le Sporting Club de Bastia jouera demain à Paris, avec un maillot noir spécial créé en collaboration avec le Collectif.


In memoria di e vittime, di e famiglie. Ùn ci ne scurderemu mai.
En mémoire des victimes, des familles. Nous n'oublierons jamais.

Pas de matchs le 5 mai.

Articles similaires

Fil Info

Classement