Jo Bonavita est intervenu hier dans le Forum de RCFM, en lançant un appel au « peuple corse et aux élus de tous bords » pour intervenir auprès de la LFP, dont la Commission de discipline rendra ses décisions jeudi concernant les incidents lors de Bastia-Lyon.

bonavita

« Après notre victoire contre Rennes sur terrain neutre à huis-clos, Bastia possède 31 points et quatre matchs à jouer : deux à domicile et deux à l’extérieur. Pour la rencontre Nice-Bastia, où il y a eu un envahissement de terrain et où nos joueurs ont été agressés, la sanction a été une simple tribune fermée. Il y a eu récemment Metz-Lyon, où il y a eu deux blessés, dont le sieur Lopes, qui a fait un passage à l’hôpital. Bien que blessé par des pétards, il n’a pas porté plainte, comme il l’a fait contre nous. [...] Le match Bastia-Lyon a été monté en épingle par la presse nationale anti-bastiaise. Et on l’a vu encore hier soir (dimanche), avec le sieur Pierre Ménès. Je lance un appel au peuple corse, aux élus de tous bords, au président de l’Exécutif, au président de l’Assemblée (de Corse), afin qu’ils interviennent auprès des instances de la LFP. Bastia est le club de toute la Corse. A ce titre, on a le devoir d’intervenir et de défendre notre club. Il ne faut pas attendre que l’on passe en commission et que l’on soit sanctionné pour ensuite faire appel. Parce que les appels passeront quand le championnat sera terminé. Tout le monde doit prendre conscience qu’on a une chance de maintien, il faut la saisir. Il faut que tout le monde bouge dans ce sens, c’est très important pour que notre club continue à vivre en Ligue 1. Forza Bastia. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info