Jérôme Rothen est revenu hier soir dans L'After Foot (RMC) sur la fin de match tendue entre Bastia et Nantes. Pour l’ancien joueur bastiais, rien ne justifie la cabale médiatique envers le SCB au vu des faits mineurs survenus à Furiani.

rothen2

« J’ai mon expérience de joueur à Bastia, et j’y suis allé aussi en tant qu’adversaire à la fin des années 90. Je n’ai jamais eu de problèmes, même quand on gagnait. Hier, ça fait plus de bruit qu’autre chose car il n’y a pas eu de bagarre générale dans le tunnel comme j’ai pu entendre, la preuve même le délégué le dit. C’est chaud à Bastia, comme ça peut l’être ailleurs. Hier, il y avait de la frustration. Tu mènes 2-0, à dix contre onze, c’est un match très important dans la lutte pour le maintien. Il y a eu un changement d’entraîneur juste avant, il y a une grosse pression. Les supporters font la gueule aux dirigeants, ils ont essayé d’être soudés pour faire en sorte qu’il y ait cette ambiance qui permette aux joueurs de se surpasser. Ça a été le cas pendant 92 minutes avant l’égalisation dans les arrêts de jeu. C’est 2 points de perdu, il y a de la frustration, tu es énervé... Et Conceição a ce comportement un peu chambreur envers les supporters derrière lui et les ramasseurs de balle qui mettaient un peu de temps à donner le ballon, mais il n’y a pas qu’à Bastia que ça se passe. Les Corses ont le sang chaud, comme tous les clubs où c’est assez chaud dans les tribunes. La Ligue ne les aime pas ? C’est le cas. Avec ce qu’il se passe sur certains stades... Les pétards pendant le match Metz-Lyon, si ça c’était passé à Furiani, est-ce que Bastia aurait eu les mêmes sanctions ? Non, ils auraient eu pire ! Le stade aurait été fermé. Pour une bagarre générale contre Lens, Bastia a dû jouer à Gueugnon, j’y étais. Vous croyez que c’est la foire avec 50 personnes dans les couloirs à Furiani ? C’est un stade de Ligue 1 ! Les gens présents sont accrédités. Arrêtez de dire qu’il y a des individus que personne ne connait qui se baladent, ce n’est pas vrai ! Ça c’était avant. J’y ai joué de 2011 à 2013, je n’ai jamais vu ce genre de personnes. Je ne défends personne mais je ne peux pas entendre certaines conneries. J’y étais et je peux dire qu’il n’y a pas plus de personnes à Furiani que dans les autres stades. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info