Jo Franceschini a répondu hier aux chants et banderoles demandant la démission des dirigeants du Sporting Club de Bastia.

franceschini

« Je sais que des gens contestent les dirigeants, a-t-il confié au micro d’Alta Frequenza. J'entends ce qu'ils disent. Être dirigeant d'un club de L1 aujourd'hui ce n'est plus comme dans les années 80. Aujourd'hui le club est une SASP, c'est une entreprise privée. On ne quitte pas un club comme ça. Même si je voulais démissionner je ne pourrais pas. Je dis à ces gens (qui nous contestent), attendez, voyez ce qu'il va arriver et ce qu'on peut faire. Si des gens sont prêts à s'investir pour le club pour nous remplacer, pourquoi pas. Les portes sont ouvertes, il n'y a pas de soucis. Mais si ce sont des gens qui ont les mêmes moyens que nous... Aujourd'hui on est les seuls actionnaires des cinq championnats majeurs d'Europe qui n'avons pas d'argent. On n'a pas les moyens d'investir, comme l'a fait Kita par exemple, qui a investi pratiquement 100 M€ sur 15 ans. On ne peut pas le faire, on est obligés de faire avec ce qu'on a. »

 

Le dirigeant bastiais a par ailleurs salué la prestation de l’équipe et fustigé l’arbitrage de M. Buquet, hier contre Nantes (2-2).

« Je disais avant le match que si on battait Nantes j'allais pouvoir dormir. Je viens de prendre un coup sur la tête. Le match m'a assommé, je crois que je ne vais pas dormir ce soir. J'ai vu une équipe avec un gros cœur et une grande détermination pour se sauver. On a senti un groupe soudé. Faire un tel match à 10, il faut leur tirer un grand coup de chapeau. Je connais trop le football pour affirmer que Bastia a joué à 10 contre 12 avec M. Buquet, qui est pourtant un des meilleurs arbitres français. Ce soir il nous a fait un peu marron. Des fautes non sifflées, contrairement à nous. Il n'a pas été correct et avait une tendance à aider les Nantais. Quand on perd, quand on n'a pas de résultats, il faut se regarder dans la glace. Les joueurs ont montré une vraie envie de sauver le club, ils n'ont pas été aidés par l'arbitrage. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info