Julian Palmieri

Julian Palmieri est revenu hier sur les déclarations de Mario Balotelli, qui s’est plaint de cris de singe à son encontre lors de Bastia-Nice. L’ancien Bastiais a critiqué l’attaquant italien, qui généralise le comportement de quelques individus à l’ensemble du public bastiais.

« On connait les matchs entre Bastia et Nice. Honnêtement, pour avoir regardé le match, je n’ai rien entendu, a confié l’ancien Julian Palmieri au micro de beIN Sports. Étrangement il n’y avait pas une grosse ambiance pour ce genre de match... Je n’ai pas entendu de cris de singe. S’il y en a eu c’est grave, mais venant d’un joueur comme ça (Balotelli), vu le match qu’il a fait, il devrait se faire tout petit. Ça arrive partout. Il vient d’Italie, là-bas aussi pour y avoir joué, il y a (quelques problèmes). Ce n’est pas spécifique à Bastia. Je ne suis peut-être pas objectif, mais je n’ai rien entendu. Je pense qu’il (Balotelli) s’est cherché une excuse. Il se chambrait tout le long de l’échauffement avec le public. Même s’il y a 2 ou 3 énergumènes qui ont fait des cris de singe, c’est dommage de tous les mettre dans le même panier car c’est un très bon public. Mis à part l’incident du drapeau avec Lucas, qui a été sanctionné - même par les supporters d’ailleurs - il n’y a rien eu. Au match aller, Jean-Louis Leca a reçu une pièce, on n’en a pas parlé. C’est dommage de voir un mec comme Fabien Lévêque (journaliste France Télévisions, ndlr) en parler sans être au stade, il n’a fait que reprendre le tweet de Balotelli. Je trouve ça petit de sa part aussi. Je ne suis peut-être pas objectif parce que c’est mon ancien club, mais je trouve qu’on en fait une affaire bien plus importante que ce qu’elle n’est. »

Articles similaires

Fil Info

Classement