Retrouvez les réactions de François Ciccolini, Allan Saint-Maximin et Philippe Hinschberger après la victoire de Bastia contre Metz (2-0) ce samedi.

Ciccolini : « C'est sûr qu'on est content, comptablement ça nous fait du bien. Le positif c'est les trois points mais aussi de ne pas avoir reculé à 1-0. C'est pas qu'on n'est jamais content, mais on pense toujours qu'on peut mieux faire. Allan était dans le cœur du jeu avec Sadio, ça nous a donné plus de consistance dans le jeu. La blessure d'Abdelhamid, une entorse, va nous pénaliser. On a fait une semaine un peu plus calme après les trois matchs, des joueurs ont été cramés, qui ont joué trois fois 90 minutes en une semaine. Gaël, Coulibaly ont fait des matchs pleins. Mais il faut qu'on ait plus de rigueur, qu'on soit plus solides, qu'on ait plus d'assurance. C'est là où Toto nous manque. Où Abdelhamid El Kaoutari doit nous aider. Mais Florian Marange fait une bonne entrée, ce n'est jamais facile d’entrer en plein match. Des fois il y a des passes qu'on peut faire, on ne les fait pas. C'est là où l'insouciance d'Allan Saint-Maximin nous fait du bien. Les latéraux de Metz montaient beaucoup, ça nous a perturbés. Quand on avait le ballon on était en losange, quand on ne l'avait pas on était en 4-3-2-1. Le plus important, c'est la solidarité ce soir. Ça, c'est vraiment important. On a fait un match cohérent, on méritait de gagner. Sur les 9 matchs sans victoire, on ne méritait pas de tous de les perdre, on a fait 11 poteaux. Si on avait 2 ou 3 points de plus, il n'y aurait pas de quoi crier au scandale. C’était important d’être solidaire. Quand tout le monde tire dans le même sens c’est beaucoup mieux. Il va falloir bien négocier les matchs qui arrivent et bien récupérer, car on a lâché beaucoup de lest. »

 

Saint-Maximin : « Ça fait des semaines que le coach à un discours avec moi, aujourd’hui ça commence vraiment à rentrer et ça se voit sur le terrain. C’est pour ça que j’ai été voir le coach après mon but car j’ai fait ce qu’il m’a dit et ça a marché. J’ai été récompensé par un but et une passe décisive. J’ai eu peu de réussite sur beaucoup de match avec 5 poteaux et des actions sauvées sur la ligne. Aujourd’hui la roue a tourné et j’espère que ça sera le début d’une longue série. Quand on fait les efforts défensifs tous ensemble, ça me donne encore plus d’espaces. »

 

Philippe Hinschberger (entraîneur de Metz) : « Bastia a fait son match. Je n’ai pas vu grand-chose de mon équipe, c’est insuffisant. Bastia était plus dynamique, après ils ont aussi un dynamiteur (Allan Saint-Maximin, ndlr). On connaissait ses qualités et il nous a montré ce qu’il savait faire. Si on enlève Saint-Maximin sur le match de ce soir, on aurait été moins en difficulté. Je n’ai pas aimé l’esprit de mon équipe, je ne vois pas une équipe en rébellion et qui sent que les places de relégables s’approchent. On a pris 5 points sur les dix derniers matchs. Ce soir on s’attendait à se faire plus bousculer, et on n’en a pas profité. Quelques joueurs étaient en-dessous de leur niveau. On n’a pas les moyens de jouer à 60 %. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info