Geronimi : "Le club a fait des efforts pour Cabral, mais c'est Ciccolini qui décide"

Invités de Stonda Turchina, Pierre-Marie Geronimi et Joseph Franceschini ont évoqué le cas de Jerson Cabral, très peu utilisé depuis son arrivé à Bastia. François Ciccolini avait déclaré vendredi que le club "s'était trompé" sur le recrutement du Néerlandais.

« Jerson Cabral a été recruté avec un accord sur le plan sportif et financier, a confié le président bastiais. Le club a fait des efforts, vous pensez qu’il est content de voir un joueur, qui a quand même coûté un peu d’argent, faire banquette ? Malgré tout, le patron c’est François Ciccolini. »

« On n’est pas un club fortuné qui peut se permettre d’avoir 30 ou 40 joueurs. Jerson Cabral n’était pas à la base choisi pour être titulaire indiscutable, a déclaré Franceschini. Aujourd’hui François ne le fait pas jouer mais il fait partie du groupe et c’est un joueur de qualité. Ce n’est pas parce qu’il ne joue pas aujourd’hui, qu’à un moment donné on n'aura pas besoin de lui. Logiquement un joueur veut avoir du temps de jeu. Il a peut-être envie d’aller voir ailleurs à un moment donné. »

Vous pourriez aimer...