Invité de l’émission Stonda Turchina, Gilles Cioni a évoqué l’arbitrage de M. Varela à Nantes, et notamment le penalty non accordé à Bastia malgré une main volontaire de Vizcarrondo.

 « Quand Vizcarrondo touche le ballon de la main dans la surface, M. Varela a sifflé après la frappe. Je lui ai demandé : "il n'y a pas penalty ?". Il m'a répondu : "je pense que la main n'est pas volontaire". Par ailleurs, ça fait deux fois à l'extérieur (Saint-Étienne et Nantes, ndlr) qu'on lance un ultimatum à un joueur au lieu de l'expulser. Sala a fait deux fautes grossières en quelques minutes, l'arbitre lui a dit : "la prochaine fois je te mets dehors". Nous on n'a jamais eu autant de clémence de la part d'un arbitre, on prend un second jaune et c'est l'expulsion. [...] C'est récurrent, on est beaucoup plus avertis par rapport au nombre de fautes qu'on fait. »

 

 

Vous pourriez aimer...

Fil Info