Les propos graves du président rennais envers le SC Bastia

Le président du Stade Rennais, René Ruello, s’est plaint du contexte bastiais sur France Bleu Armorique en tenant de graves accusations à l’encontre du Sporting Club de Bastia.

« C’est un problème que personne ne veut régler. La Ligue s’en lave les mains. Je vais vous dire ce que Frédéric Thiriez m’a dit, huit ou dix jours avant le match retour à Bastia. Il m’a dit : "Président, ce qui se passe là-bas est inadmissible. On va faire une réunion, et le match de Coupe de la Ligue sera soit délocalisé, soit interverti". On ne peut pas accepter qu'il y ait des propos racistes sur nos joueurs, qui sont presque menacés dans leur intégrité physique. Je l’ai appelé quatre fois vendredi, il ne m’a pas pris au téléphone. Il y a une part de lâcheté de la part de nos dirigeants dans le football à ne pas vouloir voir ce qui se passe là-bas. C’est inadmissible. En plus, vous avez des arbitres qui se protègent parce qu’ils ont peur de ce qui va se passer s'ils arbitrent normalement. Il y a toujours des décisions litigieuses. Sur le dernier match - et cela n’enlève rien à notre prestation de la deuxième mi-temps, qui n’a pas été bonne - sur le premier but, il y a une faute de main qui n’est pas sifflée. Et sur le deuxième but, il y a double faute de Squillaci qui nous fait perdre le match. Le problème de Bastia est un vrai problème, et il faudra bien le régler un jour. »

Après Ntep, Armand, Montagnier, c'est donc au tour du président rennais d'y aller de sa contribution sur le "contexte bastiais". Mais cette fois avec des propos bien plus graves et inadmissibles...

 

L'intervention de René Ruello (à partir de 1h25)

Vous pourriez aimer...