Le SC Bastia réclame 1,65 M€ à la LFP au titre des droits audiovisuels de la saison 2013-2014 de Ligue 1. Ce montant était bloqué par la LFP en raison des recours qu'avait engagé le FC Nantes, qui contestait le match gagné sur tapis vers par le SCB pour avoir aligné un joueur suspendu.

La cour d’administrative d’appel de Nantes a rejeté la requête du FCN le 31 décembre. Cette décision étant exécutoire, le Sporting Club de Bastia réclame donc 1,65 M€ à la LFP.

 

Le communiqué du club

"Le 31 décembre dernier la cour d’administrative d’appel de Nantes a rejeté la requête présentée par le FC Nantes, qui visait à obtenir l’annulation du jugement du tribunal administratif qui avait donné en juin 2014 match gagné au SCB, pour la rencontre de la 1ère journée de championnat de France de L1 2013-2014 lors de laquelle les nantais avaient aligné un joueur suspendu.

Cette décision de la cour administrative étant immédiatement exécutoire et donc tout à fait indépendante d’un éventuel pourvoi du FC Nantes devant le Conseil d’Etat, le SC Bastia estime que le classement du championnat 2013-2014 doit tenir compte des points attribués à notre club de sorte que, conformément au classement publié sur le site de la LFP, le SCB occupe définitivement la 10ème place avec 49 points.

Considérant que la délibération du conseil d’administration de la LFP du 30 mai 2014 qui -pour des raisons comptables désormais infondées- avait refusé la répartition des droits TV de la saison 2013-2014 sur la base de ce classement, le Sporting réclame désormais que cette répartition intervienne sans délai et a donc adressé le 5 janvier un courrier à M. le président de la LFP sollicitant le versement immédiat de 1, 65 M€."

Vous pourriez aimer...

Fil Info