Printant : "Il y a le vent, le contexte, mais jamais l'équipe de Bastia"

A la veille du match contre Rennes en quart de finale de Coupe de la Ligue, Ghislain Printant est revenu sur les déclarations des Rennais après la rencontre gagnée par le Sporting (2-0) en championnat le 13 décembre dernier.

« J’espère qu’on donnera notre réponse demain, comme on a pu la donner samedi au PSG. Ce matin j’ai regardé mes fiches, « Contexte » n’y était pas. Je me suis dis "merde, je peux le faire jouer où ?". Qu’est-ce que je pourrais répondre (aux Rennais) ? Ils me fatiguent. Bastia n’a pas battu le Paris Saint-Germain grâce au contexte. On l’a battu avec un groupe extraordinaire, avec un public fabuleux. Les 13 000 sifflets sur le coup-franc de David Luiz en fin de match, c’était fabuleux. C’est ça le charme du football. Ces gens-là, qu’ils disent ce qu’ils veulent...

J'ai du respect pour Armand, mais il y 2 ans déjà il avait dit : "c’est injouable à Bastia, il y a du vent". Il y a le vent, le contexte, mais jamais l’équipe de Bastia. »

Après la défaite de son équipe en championnat lors de la 18e journée, Sylvain Armand avait également déclaré : « Il y a le contexte qui a fait que, personnellement, je n'ai pas pris de plaisir à jouer. Pour tirer un corner, il faut une armée derrière... »

Vous pourriez aimer...