En discussions avancées avec le Sporting pour succéder à Claude Makelele, Frédéric Antonetti a rencontré hier Pierre-Marie Geronimi qu’il « ne connaissait pas plus que cela » et avec qui il a fait « un tour d’horizon, une prise de contact » rapporte l’Equipe.

« Ces discussions n’étaient pas prévues. Je suis entraîneur et je n’ai pas de club. Mais j’ai une histoire particulière avec Bastia. C’est beaucoup plus compliqué qu’ailleurs pour moi (de revenir). J’y ai tout connu. »

Pour l’ancien (et futur ?) entraîneur du SCB, la situation sportive du club n’est pas un problème. « Ce n’est pas ça qui me freinerait. Quand j’ai repris Saint-Etienne (en 2001), le club était dix-huitième de Ligue 2. Ce qui me freinerait, ce sont d’autres raisons, plus personnelles. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info