Guillaume Gillet revient dans Corse-Matin sur les incidents de Nice, d’où le Sporting est reparti avec la victoire et un groupe plus soudé que jamais. Pour le milieu belge, les joueurs bastiais doivent continuer sur cette lancée et enflammer le match contre Monaco ce soir à Furiani pour se réconcilier avec le public.

« Quand on se sent attaqué, il faut se défendre. C’est ce qu’on a fait. Une équipe corse n’a peur de personne. Le groupe s’est rassemblé. Chacun a défendu son partenaire. C’est aussi ça la mentalité du guerrier du Sporting.

Si on fait une entame de feu, Monaco aura du mal à nous arrêter... Ils viennent de jouer un match de Ligue des champions mercredi, ça laisse des traces. Nous, on va vouloir poursuivre sur la lancée de Nice. Surtout dans l’engagement. On a l’occasion de réconcilier les supporters avec l’équipe. On n’a pas envie de revivre des soirées comme contre Lorient, Nantes ou Lens, où Furiani était beaucoup trop calme. On sait que l’ambiance dépend de ce que l’on montre sur le terrain. A nous d’enflammer le match dès les premiers instants pour soulever le stade. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info