Le président bastiais Pierre-Marie Geronimi s'est montré consterné suite au déferlement médiatique faisant de Jean-Louis Leca l'instigateur de l'envahissement de la pelouse de l'Allianz-Riviera, après la victoire du Sporting à Nice (0-1) samedi soir.

« Je ne veux pas jeter de l’huile sur le feu, je ne veux jeter l’opprobre sur personne, a-t-il confié au micro de RMC. Mais si on avait vu ce qui s’est passé ici ce soir à Furiani, on en aurait déjà parlé dans les ministères... Est-ce que montrer le drapeau d’un pays ou d’un club ou d’une région est une insulte envers quelqu’un ? Ce n’est pas croyable ce qu’on est en train d’entendre. Je le vois tous les dimanches, dans tous les stades de par le monde. On est fier d’arborer le drapeau de son club, de sa région ou de son pays. Ou alors, il faut arrêter, tout simplement. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info