Bastia auteur d'un bon nul à Nice

Anthony Modeste a inscrit le deuxième but bastiais hier, lors de la rencontre Nice-Bastia (2-2).Le SC Bastia a ramené un bon point de Nice (2-2) hier soir lors de la 7e journée de L1, en revenant par deux fois à la marque. Un match nul qui permet d’enrayer la spirale négative avant la réception de Troyes.

Après quatre défaites consécutives en championnat, le Sporting se devait de réagir au Stade du Ray. Les Bastiais entraient d’ailleurs bien dans la rencontre mais, une fois de plus, allaient concéder l’ouverture du score.

Sur une frappe anodine de Cvitanich, Novaes détournait d’une manchette le ballon dans son but alors que son équipe avait réalisée une première demi-heure solide (32e, 1-0).

Mais les Bleus ne se laissaient pas abattre et peu avant la pause, Jérôme Rothen égalisait sur un coup-franc en plein lucarne (42e, 1-1) !

Au retour des vestiaires, les Niçois accéléraient la cadence. Ces derniers reprenaient l’avantage à l’heure de jeu sur un coup-franc bien repris de la tête par Civelli, laissé libre dans la surface de réparation bastiaise (58e, 2-1).

Tout était à refaire pour les joueurs de Frédéric Hantz, qui allaient une nouvelle fois trouver les ressources pour revenir dans la partie. Rothen trouvait sur corner Anthony Modeste, qui d’une tête rageuse, égalisait contre son club formateur (71, 2-2) !

Conspué par son ancien public, l’attaquait bastiais était même tout proche du doublé sur un coup-franc terrible aux 30m qui heurtait avec fracas la barre transversale...

Les deux formations se quittaient ainsi sur ce score de deux buts partout assez représentatif de la physionomie du match. Bien que toujours fébrile, le Sporting aurait pu forcer la décision en fin de match avec un peu plus de réussite mais se contentera de ce point important, tant sur le plan comptable que mental.

Avec ses valeurs d’engagements et d’abnégation, le SCB s’est rassuré en réalisant une prestation convaincante avant la réception de Troyes samedi prochain, où il faudra confirmer pour retrouver le goût de la victoire à Furiani... Forza Bastia !

Vous pourriez aimer...