Bastia a validé sa montée en L1 en s'imposant contre Châteauroux à Furiani (2-1).Vainqueur de Châteauroux (2-1) hier soir à Furiani grâce à des réalisations de Wahbi Khazri et Toifilou Maoulida, le SC Bastia a retrouvé la Ligue 1, à cinq journées de la fin de la saison !

Dans un stade Armand Cesari des grands soirs, la formation de Frédéric Hantz savait qu’elle devait l’emporter pour assurer la montée parmi l’élite. Crispés par l’enjeu, les Bastiais se montraient fébriles et le premier quart d’heure étaient à l’avantage des Castelroussins. Ces derniers se montraient dangereux à plusieurs reprises mais manquaient de précision dans le dernier geste.

En face, le Sporting allait sortir la tête de l’eau sur l’une de ses premières occasions. Maoulida adressait un centre au second poteau que reprenait Khazri d’une volée imparable (18e) ! L’international Espoir signait là son 9e but de la saison et mettait son équipe sur les bons rails.

Dès lors libérés, les Bleus allaient réaliser le break peu avant la mi-temps. Lancé en profondeur, Maoulida trompait Fernandez d’un plat du pied qui terminait sa course au fond des filets (39e) !

Les visiteurs ne se montraient pas abattus pour autant puisque trois minutes plus tard, Rémi Fournier réduisait le score d’une tête hors de portée de Novaes (42e).

Au retour des vestiaires, Yohan Hautcoeur était à deux doigts de trouver la faille sur une puissante frappe détourné par Novaes. Le match aurait ensuite pu basculer lorsque Florian Thauvin, filant au but, était bousculé dans la surface par Jordan Fauque à l’heure de jeu. Malgré une faute évidente, l’arbitre de la rencontre, M. Cailleux, ne désignait pas le point de penalty.

Le score n’évoluait plus jusqu’au coup de sifflet final, qui libérait les 14 000 spectateurs présents dans les travées du stade Armand Cesari. Les premiers supporters envahissaient la pelouse, formant très vite une marée humaine aux côtés des joueurs, avant d’aller jusque tard dans la nuit, fêter l’accession en Ligue 1 dans les rues de Bastia.

Sept ans après l’avoir quittée, le Sporting renoue avec l’élite du football français. Mais également 20 ans après la catastrophe de Furiani, comme un symbole. Comme l’a écrit sur sa bandelette Toifilou Maoulida pour célébrer son but hier soir, « Le Sporting est immortel ». Forza Bastia evviva u Populu Turchinu !

 

Photos SC Bastia - Berrichonne de Châteauroux

Vous pourriez aimer...

Fil Info