Choplin : "Bastia est un club qui a beaucoup compté dans ma carrière"

À quelques heures de la rencontre qui opposera Le Mans au Sporting, comptant pour la 4e journée de National, nous avons interrogé l'ancien Bastiais, Jérémy Choplin, qui évolue depuis la saison dernière dans le club sarthois.

Forfait pour le match pour cause de blessure, Jérémy Choplin évoque pour Spiritu-Turchinu le début de saison et le Sporting, où il a joué de 2010 à 2013.

choplin

 

- Le Mans a été relégué de L2 la saison dernière, à seulement 2 points du 17e lorsque le classement a été arrêté par la LFP. On imagine que le club vise la montée cette saison, a-t-il conservé son ossature au niveau de l'effectif ?

C’est vrai que l’arrêt du championnat avant la fin nous a mis un coup derrière la tête mais on a digéré cette descente et nous sommes tous tournés vers le futur. Le recrutement a été bon et tout le monde veut remonter le plus vite possible vers la L2.

 

- Vous avez fait 3 nuls lors des trois premières journées. Comment vous analysez votre début de saison ?

Notre début de saison est mitigé. Nous n’avons pas encore gagné un match donc c’est frustrant. Nous proposons un jeu intéressant sur le terrain, très offensif. Mais a nous d’être plus régulier et plus solide sur la tâche défensive.

 

- Vous allez recevoir le Sporting, qui affiche un bilan d'une victoire, un nul et une défaite à Furiani lors de son dernier match. Comment abordez-vous cette rencontre ?

C’est un match important pour nous, surtout prendre enfin ces 3 points à domicile. Donc ça sera un très bon match à jouer et un match important pour les deux équipes.

 

- Depuis votre départ du Sporting en 2013, avez-vous eu des contacts avec le club ?

Depuis mon départ j’ai toujours gardé contact avec plusieurs joueurs et certains dirigeants. C’est un club qui a beaucoup compté dans ma carrière et j’ai gardé beaucoup d’amis là-bas.

 

- Comment avez-vous suivi la rétrogradation du SCB en N3 et sa remontée en National cette saison ?

J’avais beaucoup de peine de voir ce club descendre aussi bas, surtout après avoir connu des moments magiques avec... C’est toujours difficile de voir un club tout perdre. On pense tout de suite aux salariés, bénévoles et supporters. Mais tout cela est derrière maintenant. Le club a réussi à se relever et c’est le principal.

 

- Quels sont vos meilleurs souvenirs à Bastia ? Une anecdote à raconter ?

J’ai énormément de souvenirs avec le Sporting. Il y en a tellement mais on va dire le match de la montée en L1 à domicile contre Châteauroux. C’était magnifique, ça a été une soirée extraordinaire sur le terrain et ensuite en ville. Voir tout le peuple bleu dans les rues, c’était impressionnant.

Pour la petite anecdote, j’ai le souvenir d’avoir croisé un supporter en centre-ville avec « le panneau d’affichage des changements ». Il avait du le récupérer sur le terrain lors de l’envahissement du terrain à la fin du match. On en a rigolé toute la soirée avec plusieurs joueurs. C’était mémorable.

 

Nous remercions Jérémy pour sa disponibilité.

Vous pourriez aimer...