Ferrandi et Luca font le point sur le club et l'académie

Le président Claude Ferrandi et le président de l'association Marc-Antoine Luca ont tenu hier une conférence de presse. L'occasion de dévoiler les dernières informations sur le club et l'académie du SC Bastia.

Ferrandi Luca ©SCB TV

 

La section E-sport

"Dans la phase de reconstruction du Sporting, l'une de ces phases est d'adjoindre une discipline supplémentaire : l'e-sport, déclare en guise d'introduction Claude Ferrandi. C'est une discipline en vogue, avec une manne financière assez conséquente. On a décidé de se lancer dans l'e-sport. Si vous êtes des joueurs et voulez rejoindre le Sporting, n'hésitez pas."

L'association Uniti E-Sporting, créée en mars 2018 et comptant une vingtaine d'adhérents, sera absorbée dans les prochaines semaines par l'association et intégrée pleinement au fonctionnement du club, a fait savoir le SCB.

 

La bonne gestion du club

Mercredi, la DNCG a validé le budget pour la saison 2020/2021 et donc garantit l'accession en National. "Nous chercherons à construire la meilleure équipe possible pour bien figurer dans ce championnat de National", annonce le président bastiais.

"La crise sanitaire fait que nous devons anticiper des difficultés. On a essayé d'être prudent dans ce qu'on a constitué. [...] Je vais féliciter nos partenaires, qui nous ont suivis depuis le début de l'aventure. Les premières difficultés qui nous ont été remontées par la DNCG lorsque nous avons évoqué l'estimé de clôture au 30 juin, c'était que beaucoup de clubs craignaient ou avaient la certitude de ne pas pouvoir encaisser les sponsors avec lesquels ils avaient contracté (qui payent généralement en fin de saison). Je remercie nos partenaires avec qui le fonctionnement est tout autre, ils nous payent au fur et à mesure de la saison. Quand la crise est arrivée, ceux qui n'avaient pas réglé l'intégralité de leur sponsoring ont pris l'engagement de le régler en totalité. C'est chose faite aujourd'hui. L'impact financier par rapport à ça a déjà été amorti. Le fait de bénéficier de l'activité partielle est aussi un amorti sur lequel on a pu se reposer. On a évidemment la perte des recettes des matchs à domicile. La marge de prudence qu'on garde à chaque fois a fait que nous terminons la saison de façon convenable, et même presque saluée par la DNCG."

 

Le budget pour la saison 2020/2021

Le budget du Sporting sera de 3,5 M€ en National, dont 500 000 € alloués à l'association et à l'académie (couvrant le fonctionnement, les éducateurs, le personnel). Environ 10 % du budget de l'association (40-50 000 €) seront dédiés aux aménagements au Country club et à l'achat de matériel.

"Si jamais on pouvait monter en Ligue 2, il y aurait encore moins de problèmes qu'aujourd'hui. Tant qu'on est amateur, on est financé par le sponsoring, le marketing, la billetterie, les abonnements et les dirigeants/souscripteurs (via la SCIC). En L2, il y a la manne financière des droits TV (environ 5 M€), qui permet d'anticiper les choses. L'année dernière, nous étions en recherche de 1,2 M€. (Cette saison) Nous sommes à la recherche de 900 000 €. Ce sont les fonds propres du club qui financent sa saison."

 

Le recrutement

"Il y a des contacts bien aboutis. Il y en a eu mais qui sont partis en fumée. On a encore du temps. On a une priorité sur un profil (un attaquant), puis on aura la possibilité de recruter un voire deux autres joueurs."

 

Le centre de formation

Ferrandi : "Les joueurs du futur centre de formation devront alimenter l'équipe première et devenir le fond de commerce du club. Le centre de formation devra jouer un rôle social et solidaire. [...] J'espère qu'en 2028, on aura un centre de formation, des terrains de jeu, des tribunes d'honneur, un centre d'hébergement, etc."

Luca : "On s'est rapproché de professionnels pour avoir un projet de centre de formation en aménageant le Country club. Ça demande un investissement important."

"On a eu une défection de dernière minute avec quelqu'un qui regroupait tous les critères que l'on recherche. C'est à dire les meilleurs diplômes en matière de formation, des gens qui se sont occupés de centres de formation. Si on peut, faire revenir d'anciens Bleus qui pourraient nous apporter leur éclairage. C'est un challenge assez difficile. On espère avoir des réponses favorables très rapidement pour offrir à nos jeunes un phare capable de les tirer vers le haut et qui permette d'apprendre encore plus vite."

"Le club s'est rapproché de Jean-Marie De Zerbi car on pense qu'il remplit les critères que j'ai évoqués. Il n'a pas fermé la porte, il nous a dit : "pas encore, laissons passer quelques mois, on en rediscutera".

 

Les objectifs pour les équipes de jeunes

Luca : "L'ambition est de retrouver un ou deux championnats nationaux (les équipes U17 et U19 ont été reléguées au niveau régional, ndlr). Pour attirer des jeunes, il faut doter le club d'éducateurs et d'un responsable de la formation de grande compétence. Il y a aussi l'aménagement au quotidien."

 

La réserve du Sporting

La réserve du SCB, qui sera entraînée cette saison par Olivier Sbaiz, a terminé 3e derrière Bonifacio et la réserve de Bastia-Borgo (champion). Elle pourrait cependant évoluer la saison prochaine en Régional 1 si la Ligue corse de football souhaite faire participer 16 équipes en R1 (au lieu de 15 prévues actuellement). Cette décision, qui est possible selon les règlements, permettrait de ne pas avoir une équipe exempte à chaque journée. Et donc à la réserve du SCB d'accéder au plus haut niveau régional.

 

Vidéo de la conférence de presse :

Vous pourriez aimer...