Diaspora Turchina

Focus sur Diaspora Turchina, un groupe de supporters bastiais qui a vu le jour en 2010 avec pour objectif de fédérer un maximum de Turchini sur le continent.

Une date qui coïncidait avec la triste descente du Sporting en National, comme le rappelle Nicolu Bertrand-Castelli, l’un des fondateurs et actuel leader du groupe.

« Lors de la descente en National, nous avons vu la mobilisation des supporters notamment ceux de Bastia 1905 qui ont voulu créer une dynamique et remobiliser tout le monde en Corse pour permettre de redorer la ferveur et le blason du Sporting. La prise de conscience a opéré également sur le continent car avec quelques supporters, nous avons décidé de nous mobiliser aussi à travers tout l'Hexagone de façon à ce que le Sporting ne soit jamais seul en déplacement. Jusque-là il n'y avait que Turchini 75 ou l'Amicale des Corses d'Aix, mais nous nous voulions plus pour le club. Nous voulions une structure de supporters sur tout le continent, en micro-sections par région ou par ville capables de se regrouper au possible sur un maximum de déplacement et sur l'ensemble du territoire. C'est un projet de longue haleine, avec pas mal de difficultés mais on a du cœur à l'ouvrage et rien d'impossible car nous entrons dans notre 7ème année. Nous étions une dizaine au début et aujourd'hui un noyau d'une quarantaine d'accaniti. Ces années passées, nous avons pu participer à de nombreux déplacements pour animer les parcages et vivre la demi-finale à Monaco, puis la finale à Paris. »

 

 

Le groupe permet de regrouper les Corses sur le continent, de pouvoir se rassembler et ainsi créer des liens. Pour cette septième saison, Diaspora Turchina compte actuellement 47 membres et espère fédérer un peu plus les supporters bastiais pour pousser le Sporting à l’extérieur.

« Pour la nouvelle saison nous avons l'intention de récupérer un maximum de supporters, de grossir un peu plus les parcages et peut-être même de faire, pourquoi pas, un ou plusieurs tifos. Après tout, il n'y a pas de raison que la ferveur transpire uniquement à Furiani. Si l'on veut prétendre que nous sommes un grand club comme on peut le lire un peu partout, il faut savoir le prouver régulièrement et ça passe par les déplacements. On ne peut pas non plus attendre qu'il y ait un déplacement de masse organisé depuis la Corse pour venir se fédérer, c'est un peu trop facile. Et puis venir en déplacement vous permet de découvrir que finalement, il y a d'autres supporters pas loin de chez vous et donc que vous pouvez faire les deps ensemble, ce qui reste plus sympa. »

 

Diaspora Turchina espère également se déplacer davantage, mais pointe du doigt les interdictions de plus en plus fréquentes mises en place par les pouvoirs publics.

« On a pour objectif de faire plus de déplacements que la saison passée. D'ailleurs nous remercions la Ligue et Boutonnet pour leurs interdictions stupides, on a vu le rendement de leur prépa pendant l'Euro. Comme quoi il y a plus méchants que des Bastiais à Reims, ou encore quelques passionnés qui se frappent des milliers de kilomètres toute l'année pour porter fièrement les couleurs de leur club en parcage. »

 

Enfin, le groupe s’implique sur le plan associatif, en étant partenaire de l’association Inseme depuis 2015. Cette dernière vient en aide aux personnes habitant en Corse devant effectuer des déplacements médicaux sur le continent.

Il dispose par ailleurs d’un site ou sont publiés les photos des parcages et des comptes rendus de déplacement.

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver le groupe sur sa page Facebook ou sur son site internet !

Vous pourriez aimer...

Fil Info