Alors que les Bastiais s’apprêtent à affronter Arles-Avignon ce soir, Frédéric Hantz revient sur un adversaire en pleine dynamique depuis la phase retour et dont le Sporting devra se méfier.

« Arles est un mal classé plutôt particulier puisque c’est la seule équipe invaincue en 2012 avec dix matchs sans défaite. Il ne compte que cinq points d’avance sur le premier relégable, mais son rendement actuel n’est pas celui d’une équipe qui lutte pour le maintien, prévient Frédéric Hantz dans Corse-Matin. Il a engrangé beaucoup de confiance ces dernières semaines et il s’agira d’un challenge encore plus difficile pour que face à Angers ou Lens. Il faudra qu’on s’accroche. »

L’entraîneur bastiais revient également sur la relative baisse de régime observée depuis quelques rencontres : « J’avais prévenu que le mois de mars serait difficile. Ce qui est exceptionnel, c’est que malgré notre forme moyenne, nous gagnons tout de même nos matchs. A Lens ou face à Amiens, nous n’avons pas fait de grands matchs mais nous avons obtenu les trois points. Nous avons fait preuve d’efficacité et c’est très bien. Mais attention, il faudra nous reprendre dans le jeu si nous voulons continuer à avancer. A Arles, nous serons mis en difficulté. A nous de faire le dos rond et d’optimiser toutes les occasions que nous aurons. »

En affichant cette détermination, nul doute que la montée se rapprochera à grands pas pour des Bastiais qui ont déjà un pied parmi l'élite. Mais avant cela, il reste encore dix matchs, même si le SCB a plus de 91% de chance d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine !