Invité ce lundi de l'émission Le Mag Foot sur RCFM, le président Claude Ferrandi a évoqué la préparation de la saison prochaine, à travers notamment le futur staff, le centre de formation ou les travaux du stade Armand-Cesari.

Claude Ferrandi

Claude Ferrandi a confirmé que la priorité du club au poste d'entraîneur est Benoît Tavenot. Des discussions sont toujours en cours avec le club de Dijon (National) mais le dossier est bien avancé. Une indemnité de transfert est prévue puisque Benoît Tavenot est sous contrat avec le DFCO.

Ayant donné satisfaction cette saison pour réussir l'objectif du maintien, Michel Moretti, Lilian Laslandes et Dumè Agostini feront quant à eux partie du staff la saison prochaine.

 

Le budget du SCB pour l'exercice 2024/2025 sera supérieur à celui de cette saison et devrait dépasser les 11 M€.

 

Concernant le centre de formation, un audit aura lieu ce 10 juin. Les dernières réserves ayant été levées, le centre de formation devrait obtenir son agrément à la fin du mois de juin.

 

Côté mercato, Claude Ferrandi n'a rien dévoilé sur les arrivées, si ce n'est démenti les rumeurs de Wahbi Khazri et Kevin Gameiro. Au niveau des départs, Mahamé Siby retourne à Malmö, tandis que Loup Diwan Gueho devrait voir son prêt au Lechia Gdansk en Pologne prolongé d'une saison.

 

Enfin, le stade Armand-Cesari fait l'objet de travaux de rénovation, à commencer par la tribune Petrignani (Est). Ce qui va impacter les recettes du club.

"Ça va créer un manque très important, on réfléchit depuis un moment pour savoir comment on va fonctionner l'année prochaine avec deux tribunes et demi. On n'aura pas trois tribunes (complètes) pendant la saison entière. Nous n'aurons que deux tribunes pendant une saison et demie.

Ça va créer un vide dans les revenus, mais il ne faut pas que ce soit un frein au développement. Il faudra qu'on trouve où on doit faire des coupes budgétaires (pour compenser). Le club doit continuer sur sa lancée. On a des projets, on espère qu'on va pouvoir les mettre en place."

 

> L'interview en intégralité sur RFCM : cliquez ici.