Après l'élimination en Coupe de France et la défaite à Saint-Maur, le Sporting retrouvait le championnat ce samedi contre Épinal (5e), avec la première de Mathieu Chabert sur le banc et la titularisation de Brice Tutu, une des nouvelles recrues, à la pointe de l'attaque.

scb epinal

Les Bastiais entrent assez bien dans la partie et se procurent la première occasion. Sur un coup-franc de Salles-Lamonge, la tête de Bocognano est détournée sur Diongue, dont la reprise est à son tour repoussée par Gace (8e). Épinal réagit avant la demi-heure de jeu en profitant d'une mauvaise passe de Quemper vers la défense, obligeant Le Cardinal a faire une faute qui lui vaut un avertissement (25e). Le coup-franc à l'entrée de la surface ne donnera rien.

Les visiteurs profitent de l'apathie des Bastiais pour s'approcher de plus en plus de la surface. Sur une talonnade, Krasso trouve Borodine dans la profondeur, qui prend le meilleur sur Lombard (30e, 0-1)... Comme si ça ne suffisait pas, Schur sort sur blessure, évacué sur une civière.

Les Bastiais ne trouvent pas de solution, gênés dans les premières relances par un pressing haut et brouillons sur leurs attaques, seul Ben Saada parvenant à créer un semblant de danger sur un tir juste avant la mi-temps. Et c'est logiquement qu'ils sont menés 0-1 en rejoignant les vestiaires.

En début de seconde période, un attaquant spinalien décoche une frappe qui termine près du poteau (51e). Quelques minutes plus tard, Ben Saada deborde sur la droite et centre en retrait pour Kherbache, qui n'a plus qu'à pousser le ballon pour égaliser (55e) ! Un but qui réveille et transcendale l'équipe, qui va enfin afficher une âme conquérante.

À la 64e minute, Vincent subtilise le ballon à un défenseur. Le ballon arrive finalement dans les pieds de Diongue, qui envoie un missile qui heurte la transversale et termine au fond des filets ! Magistral ! Le Sporting manque ensuite le break, Tutu manquant de peu le cadre sur un service de Salles-Lamonge (75e). En fin de match, Kherbache, auteur d'une très bonne prestation, récupère un ballon dans la surface et est accroché par le gardien : penalty ! Bocognano le transforme et scelle la victoire (90e, 3-1) !

Après avoir concédé l'ouverture du score à la demi-heure de jeu, le Sporting a longtemps été innofensif face à une formation bien en place. L'égalisation de Kherbache à la 55e minute a été synonyme de délivrance, avec des Turchini qui ont radicalement changé de visage et pris l'avantage dans la foulée, avec une réalisation finale de Bocognano. Un succès qui permet de repartir de l'avant avant un déplacement compliqué à Bobigny samedi prochain. Première réussie pour Mathieu Chabert à la tête du SCB !

 

Photos du match :