Jo Bonavita a donné le coup d'envoi de la rencontre de samedi contre Schiltigheim, lui qui avait fêté ses 80 ans la veille. Il est revenu sur la victoire du Sporting, qui lui a été dédiée par les joueurs bastiais à l’issue du match.

IMG 4329

« Ma passion a commencé au Sporting dans les années 70, déclare-t-il au micro de A CorsicaTV. J'étais arbitre de la Ligue corse de football et j'arbitrais quelques fois des matchs amicaux de D1 avec Pierrot Cahuzac qui me demandait personnellement d’arbitrer. De là je suis devenu bleu et j'ai toujours suivi le club. »

 

Le match contre Schiltigheim

« Le terrain était à la limite du praticable et ça a avantagé l'équipe qui vient pour défendre. Si le terrain était sec comme d'habitude je crois qu'ils seraient partis avec une valise. Si Patrick Etshimi a un peu de réussite il marque 3 buts. À la fin on se fait peur à 2-1. L'adversaire mettait des coups, l'arbitre aurait dû sanctionner un peu plus mais ça s'est terminé par une victoire que les joueurs m'ont dédié, c'est gentil de leur part. »