Paul-Ferdinand Heidkamp

Paul-Ferdinand Heidkamp est né le 14 septembre 1944 à Dusseldorf. Enfant de la guerre, il vit le jour durant la période des bombardements alliés sur l'Allemagne et la Ruhr. Sa première sélection en équipe nationale junior le conduisit en Angleterre. Avec Berti Vogts, il composait la défense latérale, et jouait derrière Gunther Netzer.

A Dortmund, alors entrainé par Weisweiler, Heidkamp avait pour partenaire Held, ailier gauche de l'équipe finaliste de la Coupe du Monde 1966. Là-bas, il fut retenu parmi les 40 présélectionnés pour la Coupe du Monde 1970 au Mexique. Mais le sélectionneur allemand de l'époque, Helmut Schoen, ne le retint pas sur la liste des 22, alors qu'il évoluait au Fortuna Cologne.

Il fit un passage à Diest en Belgique lors de la saison 1972-73, dont il ne garda pas un bon souvenir. Il déclarait ainsi : "Les petits clubs d'Outre-Quiévrain n'ont ni les atouts physiques des Allemands, ni la technique des Français, et souffrent en outre du rayonnement des grands clubs du pays, Anderlecht, le Standart et aujourd'hui le Racing White".

Puis il arriva à Bastia en 1973. On pouvait le voir aux "Palmiers", le siège des supporters de la Place Saint-Nicolas. Il habitait un pavillon à Ficabruna avec sa femme et son fils, pas loin de Biguglia. De 1973 à 1976, le solide défenseur (1,84m pour 80kg) composa ainsi la défense du SECB aux côtés de Charles Orlanducci, qu'il cotoyait dans la vie privée. "Charly m'a appris à aimer la Corse et les Corses", déclarait-il en 1975.

Après une saison à Lille (1976/77), il termina sa carrière au Gazélec Football Club d'Ajaccio en Division 2, lors de la saison 1977/78, celle de l'épopée européenne du SECB.


Période au SECB : 1973-1976

Fil Info