samedi 25 mars 2017

Derniers articles

agostini
02 mars 2017 - 20:33

Agostini : "Les délégués de Bastia-Nantes pourront attester qu’il n’y a eu aucun coup échangé"

Anthony Agostini, Directeur des Services généraux du SCB, est longuement revenu dans Team Duga sur la rencontre Bastia-Nantes et notamment la cabale médiatique des médias nationaux envers le Sporting suite à une fin de match…
furiani supporters
01 mars 2017 - 06:21

Furiani doit redevenir une citadelle

Mal en point, le Sporting peut se relancer ce soir en gagnant son match en retard contre Nantes. Un match décisif dans la course au maintien.
geronimi
27 février 2017 - 19:15

Geronimi : "Rui Almeida se reconnait dans les valeurs du club, il n'a pas peur d'aller au charbon"

Pierre-Marie Geronimi a évoqué ce lundi dans Stonda Turchina le départ de François Ciccolini, puis a présenté le nouvel entraîneur du Sporting, Rui Almeida.
bastia monaco
25 février 2017 - 05:30

Bastia doit ramener un résultat d'Angers

Bastia affronte Angers ce soir au stade Jean-Bouin, à l'occasion de la 27e journée de L1. Toujours à la recherche d'une victoire en 2017 (la dernière remontant au 17 décembre à Rennes), les Bastiais ont néanmoins fait une prestation intéressante la…

Interviews

Fil Info

Prochain match
Dernier match

Sondage

Votre pronostic pour Bastia-Nantes ?

Classement


Bastia s'est lourdement incliné 4 buts à 0 face au PSG, hier à Furiani.Le SC Bastia s’est largement incliné 4 buts à 0 face au Paris Saint-Germain hier soir à Furiani, pour le compte de la 6ème journée de Ligue 1. C’est la quatrième défaite de rang pour les joueurs de Frédéric Hantz.

Face à l’armada parisienne, l’entraîneur bastiais avait choisi un dispositif résolument défensif avec cinq défenseurs, parmi lesquels Matthieu Sans qui effectuait son retour dans l’équipe.

Dans l’ambiance surchauffée d’Armand Cesari, ce sont les Bastiais qui entraient le mieux dans la partie avec notamment une première alerte devant le but de Sirigu, qui s’interposait devant Khazri.

Mais face aux vélléités bastiaises, le PSG allait faire preuve d’un froid réalisme sur sa... première occasion du match. Sur coup-franc, Nenê trouvait Ibrahimovic au second poteau qui remisait pour Ménez. Seul face au but, l'international français n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (6e, 0-1). Un but il faut dire bien aidé par une défense bastiaise aux abonnés absents...

Néanmoins le Sporting ne se décourageait pas, à l’instar de Khazri, dont le tir puissant obligeait Sirigu à repousser en corner (11e). A la demi-heure de jeu, l’international espoir retentait sa chance sur un coup-franc aux 30m qui prenait la direction de la lucarne, mais le portier parisien était une nouvelle fois à la parade.

Peu avant la pause, Paris accélérait. A l’entrée de la surface, Zlatan Ibrahimovic prenait appui sur Verratti. Ce dernier mettait un ballon piqué au point de penalty pour le Suédois, qui devançait la sortie de Novaes (40e, 0-2). Le break était fait pour les visiteurs.

 

Le PSG déroule face au manque de réalisme bastiais

En seconde période, les Bastiais étaient tout proche de réduire la marque par l’intermédiaire de Thauvin. Après avoir éliminé trois joueurs, le jeune milieu enchaînait par une frappe à ras de terre mais Sirigu était encore là pour repousser le danger (71e). Tandis qu’une minute plus tard, Matuidi partait dans la profondeur et inscrivait le troisième but parisien... (72e, 0-3)

Nouvelle occasion en fin de match à l'initiative de Thauvin. Ce dernier centrait fort devant le but pour Maoulida, qui armait un puissant plat du pied ; tout le stade croyait à la réduction du score, mais c’était sans compter sur une parade exceptionnelle du portier parisien, décidemment infranchissable hier soir.

En face les joueurs de la capitale géraient tranquillement leur avance et allaient même corser l’addition. Ibrahimovic, bien servi par Nenê dans la profondeur, s’emmenait le ballon et réussissait le doublé (90e, 0-4). Dure soirée pour les Bastiais...

 

Des motifs de satisfaction, des soucis de défense

La formation bastiaise a montré de belles choses sur le plan offensif et semble avoir retrouvé ses valeurs d’engagement et d’abnégation. Cependant, il faudra vite trouver une solution quant à la fragilité défensive : avec 16 buts encaissés en 6 matchs, la défense du SCB fait figure de dernier de la classe de la Ligue 1.

D'autant plus qu'avec ce quatrième revers consécutif en championnat, le Sporting s’approche dangereusement de la zone rouge avant un court mais difficile déplacement à Nice. Entre temps, les Bleus recevront mardi soir Metz en Coupe de la Ligue, avec l'occasion de stopper cette spirale négative... Forza Bastia !

 

Photos Bastia - PSG

Articles similaires